Texte / Extraits / A. GINSBERG « Ode plutonienne »

« Ode plutonienne

(…) J’entre en esprit dans tes cachettes, je parle à travers ta présence, je rugis ton Cri de Lion dans ma gueule de mortel.

J’inspire un microgramme dans chacun de mes poumons, dix livres de lourde poussière métallique dérivent lentement sur les Alpes grises

sur tout le champ de la planète, combien de temps encore avant que ta lumière foudroie et anéantisse tous les êtres vivants?

Que tu pénètres mon corps ou non j’entonne en toi mon esprit, Pesanteur Inapprochable,

Toi, Elément lourd plus que lourd, je verbalise ta conscience en direction des six mondes

Je chante ta Vanité absolue. Toi, monstre de Colère enfanté par la peur, Toi matière

Ignorante entre toutes les créations imposées à la Terre!

Chimère d’empires métalliques!

Destructeurs de savants mensongers! Dévorateur de Généraux avides, Incinérateurs d’Armées, Fondeur de Guerres!

Jugement suprême, Vent Divin sur les nations vengeresses, Violeur de Présidents, Scandale Mortel du Capitalisme! Oh civilisations bêtement industrieuses!(…) “

A. GINSBERG

Publié par

MdlBook Watts

Photo, Livres, textes & Cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s