ReadList #2 / Andrew Ervin « L’incendie de la maison de Georges Orwell »

LO0047

 

Avec L’incendie de la maison de Georges Orwell , les amateurs de romans décalés et délirants ne seront pas déçus!

Andrew Ervin, novelliste américain, critique littéraire et éditeur né en 1971,  nous livre ici son premier roman paru chez Joëlle Losfeld en janvier 2016 (traduction française).

Cet ouvrage est la promesse d’un très bel et intense instant de lecture, on ne s’ennuie pas! Les personnages, plus déjantés les uns que les autres, construisent, petit à petit, une intrigue complexe et inquiétante sur un fond Orwellien parfait pour illustrer l’état mental de Ray, le protagoniste. Des paysages aussi paisibles qu’inquiétants, des rencontres aussi intéressantes que terrifiantes, des histoires tant hilarantes que flippantes!

A lire!

« Ray a fait fortune à Chicago en adaptant les théories de George Orwell – en particulier celles exposées dans 1984 – au marketing. Ray est persuadé que le monde d’aujourd’hui est pire encore que celui décrit dans le fameux roman. Tout va donc pour le mieux jusqu’au jour où sa femme, persuadée (à tort) qu’il a une liaison avec l’une de ses collaboratrices, demande le divorce.
Plongeant peu à peu dans une crise morale et existentielle, Ray décide de s’exiler sur l’île écossaise de Jura, où il loue la maison dans laquelle Orwell a écrit 1984. Accompagné d’une impressionnante réserve de whisky, personnage à part entière de cette comédie, il se plonge dans les œuvres complètes de l’auteur. Mais c’est sans compter sur les habitants de l’île, en particulier Pitcairn, un nationaliste furieux et vaguement psychopathe, sa fille Molly, qui cherche à quitter les lieux, et Farkas, un voisin amical à ceci près qu’il se
dit loup-garou… »

Suivez MdlBook sur YouTube!

images

ReadList les Indispensables #2 / Henri Bauchau « Oedipe sur la route »

130703553226

Pour les amateurs de mythologie grecque, Oedipe sur la route d’Henri Bauchau est un récit incontournable.

Paru chez Actes Sud en 1990, il retrace le périple d’Oedipe lors qu’il fut chassé de Thèbes. Suivi par sa fille Antigone et son fidèle Clios (personnage fabriqué de toute pièce par Bauchau), il erre et devient un chantre, un sculpteur, un symbole initiatique qui révèle l’être profond de ceux qu’il croise.

« La Vague, c’est la folie d’Œdipe, c’est la mienne. J’ai pu la faire monter, il faut qu’elle retombe dans la mer. Je n’y arriverai pas, je ne pourrai pas la retenir, tu comprends ? Elle va déferler sur le cap et nous submergera tous. – Mais la vague est en pierre, Clios. – Ne crois pas cela, Antigone, la vague est en délire. Rien qu’en délire.  » Œdipe, le roi maudit chassé de Thèbes, s’avance aveugle et trébuchant sur la route mystérieuse qui l’appelle et le conduira, avec le soutien de la courageuse Antigone et du farouche Clios, vers la sérénité et la clairvoyance. Une errance où les obstacles endurcissent, créent les métamorphoses. Une épreuve initiatique où le chant, la danse et la musique permettent le dépassement de soi, où le rêvé est porteur de signes. Une éblouissante relecture d’un mythe fondateur, qui trouve ici une nouvelle façon de nous parler du destin et de la force des passions. »

Œdipe, celui qui -jouet des dieux – a tué son père et épousé sa mère, quitte Thèbes aveugle et accablé par le poids de sa faute. Avec sa fille Antigone, il s’engage dans une longue errance qui le conduira à Colone, lieu de sa  » disparition « … et de la clairvoyance.Car ce livre est un voyage intérieur dans lequel un homme affronte les ténèbres qu’il porte en lui, jusqu’à atteindre la connaissance de soi.Dans cette quête, Henry Bauchau convoque tour à tour le chant, la danse, le rêve et le délire comme moyens de libération de son héros… Et c’est par la sculpture, au flanc d’une falaise, d’une vague gigantesque, symbole des épreuves déjà franchies ou encore à franchir, que ce délire trouve son expression la plus achevée et la plus visionnaire.Œdipe sur la route, roman d’aventures, roman initiatique, est avant tout une somptueuse interrogation sur l’individu et son destin.

Suivez MdlBook sur Youtube!

images

ReadList les Indispensables #1 : L’Intégrale !!

pixiz-12-04-2017-11-49-47

Un premier petit bout d’une de mes étagères dans cette ReadList Les Indispensables#1, qui j’espère vous a donné envie de lecture!

Pour diversifier les plaisirs, le prochain chapitre Indispensable sera assez différent, mais rien de surprenant avec les joies de la diversité prolifique des sorties littéraires jeunes et moins jeunes!

Et nous n’en sommes qu’au tout début!

Et pour mieux profiter de la Musique :

Retrouvez en PlayList tous les morceaux utilisés dans la ReadList les Indispensables #1

pixiz-12-04-2017-12-03-13.jpg

>  GHINZU  « Turn up Satan » (Miso soup, Ryu Murakami)
FEMI KUTI « oNE DAY SOMEDAY » (Firmin, Sam Savage)
ARCHIVE « Bullets » (Le valet de Sade, Nikolaj Frobenius)
>  RED HOT CHILI PEPPERS « My friends »  (Poupées crevées, Martin Amis)
>  GRUFF RHYS « Sensations in the dark » ( Ecstasy, Irvine Welsh)
>  HUSHPUPPIES « Stop » (Le chant du bourreau, Norman Mailer)
>  TEMPLES« Keep in the dark » (Un tueur sur la route, James Ellroy)

Suivez MdlBook sur Youtube!

images

ReadList les Indispensables #1 / Nikolaj Frobenius « Le valet de Sade »

LeValetDeSade

Dans les ouvrages à ne pas rater découvrez Le valet de Sade de Nikolaj Frobenius paru chez Actes Sud en 1996 (hé oui pas tout jeune mais avec la bonne littérature ça ne compte pas!)

Deuxième roman de l’écrivain, cet ouvrage est juste l’une de ces petites pépites qui nous emprisonne de la première à la dernière page. Un univers qui nous rappelle étrangement celui du Parfum de Süskind où Latour, personnage analytique souffre tellement de son apparence qu’il plonge petit à petit dans une folie macabre qui ne fait que nourrir son obsession. La rencontre avec Sade vers le milieu de l’histoire donne le nom au roman et vous laisse présager le type de contexte dans lequel va évoluer l’intrigue.

Nous sommes au XVIIIe siècle, un enfant au regard terrifiant vient de naître à Honfleur. Il se nomme Latour, sa naissance est la conséquence d’un viol. Bou-Bou, sa mère, l’élève avec tendresse d’autant que cet enfant est étrange : il ne ressent pas la douleur. Après une formation professionnelle chez un taxidermiste, Latour quitte la Normandie. Accompagné d’une prostituée, il vit dans les bas-fonds de Paris où commence vraiment son aventure.
Obsédé par son infirmité, fasciné par le mystère de la douleur, Latour entre dans la spirale infernale du meurtre, tue et dissèque, étudie chaque organe, et finit par usurper l’identité d’une de ses victimes pour devenir l’élève du grand anatomiste Rouchefoucault.
Un jour pourtant, sa vie bascule : une prostituée le conduit auprès du marquis de Sade. Latour entre à son service, il va devenir son valet, son complice, jusqu’à la mort.

Suivez MdlBook sur YouTube!

youtube30 (1)

ReadList les Indispensables #1 / Sam Savage « Firmin »

Firmin_248

Rien à voir avec le style du premier titre de la ReadList mais c’est ce qui est justement génial avec les découvertes que l’on peut faire, à certains moments de notre vie, sur les étagères des librairies!

Nous rentrons ici dans l’univers de Firmin, autobiographie d’un grignoteur de livres de Sam Savage paru chez Actes Sud il y a maintenant quelque temps (2009).

Firmin est un petit rongeur qui a élu domicile (accompagné de son immense famille) dans une librairie.

Bibliovore il réalise que tous ces mots ingérés ont été digérés tant par son corps que par son esprit. Quittant les siens dont il se sent étranger, il ne supporte plus sa condition de rat et la frustration de ne pas pouvoir partager son intellect. Mais la vie lui réserve encore plus de surprises

Autobiographie d’un grignoteur de livres, Firmin raconte l’histoire d’un rongeur érudit qui a vu le jour dans les sous-sols d’une librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril du Boston des années 1960. Plein d’appétit pour les mots, épris de nourritures spirituelles autant que terrestres, Firmin ne peut communiquer tous ses coups de coeur ni exprimer ses détresses, et voit avec révolte se déliter sa race comme son quartier, cernés par l’incompréhension des hommes et par les mécanismes du profit. Mais la rencontre avec un romancier marginal le sauve du pessimisme ambiant. Superbe hommage aux valeurs de l’écrit et aux singularités de toutes espèces, l’aventure de Firmin est aussi un fabuleux trait d’union entre littérature, exclusion et résistance.
Né en 1941 en Caroline-du-Sud, Sam Savage vit avec sa femme à Madison dans le Wisconsin. Titulaire d’un doctorat de philosophie à Yale University, il a exercé toutes sortes de métiers plus ou moins improbables – professeur (brièvement), mécanicien pour vélos, charpentier, pêcheur commercial ou imprimeur – avant de céder au démon de l’écriture. Paru en 2006 aux Etats-Unis, Firmin est son premier roman.

Suivez MdlBook sur YouTube!

youtube30 (1)